Deprecated: mysql_pconnect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/clients/5e01035e225a136befbb4d999404b18b/web/Connections/conexion_test.php on line 9
Carnet de bord janvier 2011
Logo de Timounaid Drapeau de la Belgique

Timounaid

Drapeau d'Haïti

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Comment faire un don à Timounaid ?

(en créole, timoun signifie enfant)

 

La reconstruction de Haïti prendra des années.

La mobilisation doit continuer.

N'oublions pas la population d'Ayiti (Haïti en créole)

drapeau vatican

Merci à tous pour vos dons ... sans vous, nous ne serions rien.

Compte ASBL Timounaid : IBAN : BE19 0688 9135 0912 / BIC : GKCCBEBB

Actualités

Extraits du Carnet de bord de Maïté janvier 2011

Mercredi 5 janvier 2011

18 h.14 arrivée à Zaventem.
Départ pour Port-au-Prince via Munich et Miami.
Les bagages sont enregistrés jusqu’au bout ! quelle chance ….
Arrivée a Munich  je sors la dernière de l`avion. La fatigue aidant je marche lentement. Au détour du couloir je ne vois plus personne et je me retrouve devant une porte fermée !
Presse de rentrer chez lui le personnel n’a pas fait attention et me voilà coincée a l`étage 4 de l`aéroport ! Heureusement c`est une galerie commerçante dans laquelle je déambule jusqu’à ce que je trouve des fauteuils sur lesquels je m`allonge avec délice ! 

Jeudi 6 janvier 2011

Départ pour Miami. Il fait apparemment très froid. Nous montons dans l`avion pendant qu`une fine pluie commence à tomber sur l`aéroport. Par les hublots je vois le verglas qui s`installe sur la piste. Deux avions qui voulaient décoller patinent sur le sol et se mettent en travers de la piste. Bien sagement nous attendons le déverglaçage de la piste. Mais la pluie s`est aussi changée en couche de glace sur les hublots. Deux fois l`avion doit être dégivré avant de s`élancer après 4 heures d`attente !!!

Vendredi 7 janvier 2011

Arrivée à Port-au-Prince . Monseigneur Kebrau, évêque du Cap Haïtien, fait partie du voyage. Quelques mots, il se remet de la mort de sa sœur pendant le séisme et souhaite lui aussi être présent le 12.
Le chauffeur de «Cœur pour Haïti » m’attend. En route pour Lillavois pour la première rencontre avec Monsieur Johan Smoorenburg. J`y retrouve la journaliste Annemieke DeKeyzer de « het gazet van Antwerpen » et de « standaard » qui a fait la même constatation que moi. On ne voit pas de différence depuis un an au niveau des grandes organisations internationales. Les gens sont toujours sous des abris d’urgence dans la rue et leurs visages décourages et tristes en disent long. 
Arrivée au « FOYER OEUCUMENIQUE DE NOTRE DAME DES ROSES »
Les jeunes ont voulu rajouter le mot œcuménique. Ils ont été marques par ce qu`ils ont lu sur Taizé et souhaitent vivre le renouveau de leur pays tous ensemble !
Communication téléphonique de Frans Van Dueren, (OSJUSMA : orphelinat st joseph de st Michel de l’attalaye dans l’artibonite). Il vient de descendre d`avion avec 6 amis et n`ont pas de place pour loger Pa gen problem : pas de problème vous êtes les bienvenus ce soir au foyer
Les premiers venus pour le courrier sont : acarius et jean marie (de jose)
                                                                           Absalon
                                                                          Maman de Dodeline
J`apprends avec joie que les deux containers du mois de novembre ont été ouvert le 29 décembre ce qui a permis a madame marlène Dorcean. Chanteuse internationale d`origine haïtienne de pouvoir distribuer elle-même ses colis. IL en sera de même pour Frans de OSJUSMA.
La soirée se termine autour de une , deux … prestige, bière nationale et dodo sous tente.
Il y a à peine 12 heures que je suis en Haïti !

Samedi 8 janvier2011

départ des amis de Osjusma vers st michel. On se reverra !
On a retrouvé toutes les boites manquantes pour les containers précédents (une dizaine au total pour les 18 containers). On téléphone….
Réunion d’évaluation des envois des containers de novembre. Formidables ! Ils se sont démenés pour ouvrir au moins avant la dernière fête de l`année malgré les scannings et les retard dus au détournement par Kingston. J’ai des équipes super géniales en Haïti et en Belgique !

Dimanche 9 janvier 2011

Ordination de père bonny et de père junior par Monseigneur Kebrau. Moment de grâce et  d’émotion.

Mercredi 12 janvier 2011

C’était un jour comme aujourd’hui ! un soleil chaud et lumineux se levait sur la ville. Ils étaient partis a l’école……au travail…..au market…..ils se préparaient à rentrer chez eux quand à 4 heures 53 la terre a tremblée avec une violence inouïe pendant 35 secondes renversant,…crevassant,….., écrasant  des maisons, blessant,….tuant,…..sans distinction des enfants,….des  femmes, …..des hommes, des marchands, des étudiants, des professeurs…….
Visage d’apocalypse ! c’était il y a un an !
Je devais être là aujourd’hui pour eux , les vivants, les morts et aussi pour moi. Je devais aller jusqu’au bout du chapitre pour permettre aux graines qui meurent en moi de se transformer en vie et de me redonner la force de repartir vers un nouvel avenir. Je ressentais en moi le besoin physique, moral, amical de voir de mes propres yeux cet anniversaire tout comme j’avais ressenti le besoin l’année dernière de voir ma chambre écrasée a l ENAM ou j’aurais du être si maman ne m’avait pas quittée un mois plus tôt
Peu de monde dans les rues. La peur a resurgi d’un nouveau séisme le jour anniversaire. C’est aussi devenu un jour férié. Les échoppes le long des rues sont vides, Les gens qui se déplacent ont le visage triste et découragé ; la chanson d’elifet me trotte en tête « elifet mon cher, kote w prale ak de bra balan dekouraje » elifet ou vas-tu les bras ballands, découragé ?les sourires si joyeux ont disparu, je commence à prendre des photos pour me rendre compte que cela ne sert à rien. Ce sont les mêmes que celles que j’ai faites en juillet de l’année dernière. Rien de neuf, ce sont toujours les mêmes tentes un peu plus cassées, usagées, avec les mêmes visages, parfois un enfant en plus dans les bras. Cette odeur indéfinissable de détritus de toutes sortes,
Comment font-ils pour vivre ainsi ?
Rien d’officiel au niveau gouvernemental, seulement les catholiques qui se réunissent devant la cathédrale toujours détruite et les protestants devant le palais présidentiel. Les uns disent la messe, les autres psalmodient des textes bibliques au son des compas ! 
5 heures : messe chez les salésiens. Sous nos pieds restent encore 160 corps d’étudiants et 4 salésiens  jamais déterrés. Moment très dur mais d’une très grande beauté, et d’une très grande dignité
Il faut se lever, continuer, les morts nous ont donné leurs forces, ne les décevons pas