Deprecated: mysql_pconnect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/clients/5e01035e225a136befbb4d999404b18b/web/Connections/conexion_test.php on line 9
Carnet de bord juin 2011
Logo de Timounaid Drapeau de la Belgique

Timounaid

Drapeau d'Haïti

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Comment faire un don à Timounaid ?

(en créole, timoun signifie enfant)

 

La reconstruction de Haïti prendra des années.

La mobilisation doit continuer.

N'oublions pas la population d'Ayiti (Haïti en créole)

drapeau vatican

Merci à tous pour vos dons ... sans vous, nous ne serions rien.

Compte ASBL Timounaid : IBAN : BE19 0688 9135 0912 / BIC : GKCCBEBB

Actualités

Extraits du Carnet de bord de Maïté juin 2011

Mercredi 8 juin 2011

Dans la zone l‘eau a baisse de niveau et les routes sont a nouveau praticables.  L’arrivée du container d’avril est annoncée. On attend l’inspecteur des douanes.
11 heures : il faut aller le chercher en voiture ! « Mon cher, je n’ai pas de voiture. Timane va te chercher en moto ».
13 heures : « il est trop tard pour venir, ce sera pour demain ! » Je suis un peu désappointée mais le container est à la maison c’est déjà ça, il suffit d’attendre jusque demain !

Jeudi 9 juin 2011

Enfin le container arrive ! Le déchargement peut commencer…. Installé confortablement dans son fauteuil l’inspecteur  sirote son coca. Il faut absolument lui montrer toutes les boites de médicaments…. Très drôle ! Elles sont disséminées un peu partout dans les 76 mètres cubes du container ! Le coca terminé il oublie les médicaments, se lève et nous quitte. Ouf !
Le déchargement se passe très bien.
Grande nouvelle : Dodelyne arrive demain pour des raisons familiales mais elle viendra nous saluer.
C’est le premier jour où je retrouve le soleil d’Haïti
Le téléphone sonne, on prévient les premiers destinataires. Les courriers  sont donnes en même temps.
Arrivée de Caroline au Foyer , une jeune belge de l’université de Liège qui travaille avec Chantal sur le projet de la spiruline.

Vendredi 10 juin 2011

Dodelyne est bien arrivée malgré les 3 heures de retard a Orly suite a une grève et les 2 heures a l’ escale de Pointe a Pitre suite a une petite dame qui se croyait déjà en Haïti et qui ne voulait pas remonter dans l’avion.

Samedi 11 juin 2011

On est venu chercher les colis de Françoise, de Colette, de Stéphanie, de Jose…. Françoise, tu as le bonjour de ta petite fille Alyzée. 

Dimanche 12 juin 2011, lundi 13 juin 2011….

Les colis de Ismaélie, de Janine sont partis ce matin……Les destinataires se succèdent….

Mardi 14 juin 2011

2eme réunion avec l’hôpital St Joseph.
Le docteur Alfred a fait un an de spécialisation en sono graphie (échographies) a l’hôpital Brugmann a Bruxelles, cela crée un lien supplémentaire entre nous….

Vendredi 17 juin 2011

Réunion avec Food for the Poor. Madame Dolce, femme charmante qui succède à madame Pun, nous promet de la nourriture, riz et pois ainsi que 4 machines a coudre et 2 grandes tables pour nos activités de vacances : nous recevrons 40 jeunes depuis le 11 juillet jusqu’au 19 aout pour des ateliers de couture, cuisine et informatique.
Nous souhaitons construire des préfabriqués dans la cour pour remplacer les tentes qui commencent a s’user fortement. Madame Dolce propose de lui envoyer nos devis et fera tout ce qu’elle peut … Super !

Mardi 21 juin 2011

Avec Dodie nous allons saluer Monsieur le Consul Dresse. Son épouse et lui-même, par l’intermédiaire de son épouse  trouvent notre travail superbe.
Vive les petits belges !!!! cela fait du bien à entendre.
Rencontre avec un géologue qui nous explique la « richesse » du sol et du sous-sol haïtien. Haïti a tout en main pour être un pays en pleine extension pouvant subvenir grandement a tous ses besoins….il semble que ce souhait ne soit malheureusement pas partage par tout le monde !

Mercredi 22 juin 2011

La terre continue à trembler tous les deux ou trois jours, pas très fort mais lorsque la secousse est un peu plus forte les gens se mettent a courir …. Pourtant ces secousses sont nécessaires pour permettre à la terre de se tasser.
Jean François nous a obtenu 4.000 euros pour acheter une pick up d’occasion. Les recherches et les négociations ont commencé, les essais aussi.

Samedi 25 juin 2011

Nous avons trouvé l’oiseau rare !!!
Elle s’accroche bien à la route dans les mornes (petites montagnes), le ronronnement est bon, bien sûr il y quelques réparations à faire : klaxon, portières qui ne ferment pas bien, les phares arrières ne fonctionnent pas ….mais demain à l’aube nous devons l’essayer.

Dimanche 26 juin 2011

6h30. L’heure de vérité. Première étape : les Gonaïves.  170 km. La route est bonne mais nous ne roulons pas trop vite, le klaxon est aphone et il faudra vérifier les freins mais pour l’instant ça roule. Avec la saison des pluies, la végétation est bien verte et les flamboyants (arbres) nous offrent leurs grappes de fleurs rouges sur un fond de ciel bleu lumineux…quelle merveille !
9h15, les Gonaïves. Il faut absolument réparer le klaxon dès notre arrivée aux Gonaïves, avant de s’élancer dans les montagnes car les routes sont trop sinueuses et en trop mauvais état pour ne pas savoir s’annoncer a ceux qui arrivent en face.
11. heures  départ pour le cap. 180 km. Ce n’est pas une route, c’est une piste…. difficile, caillouteuse, la progression est lente
Ennery, début des montagnes, on n’a pas le temps de boire une gorgée d’eau entre deux trous de la route, c’est abrupt mais la voiture tient bien. Je ne me rappelais plus que la route était si dure et si fatigante. Nous arrivons à 15 30 heures au Cap Haïtien. Je n’ose pas penser que nous devons refaire ce chemin vers Gonaïves encore aujourd’hui …

Visite au père Stra et visite des Lakay et Lakou qui hébergent une quarantaine d’enfants. Dès que le père Stra s’approche leurs visages s’éclairent ….. Formidable travail effectué par le père Stra qui continue son idéal malgré la fatigue et la souffrance de son dos suite au séisme.

18h15 : il est temps de repartir, le soir commence à descendre
Le retour nous réserve des surprises ! il faut allumer les phares. Stupéfaction … ils sont allumés mais n’éclairent pas la route. Nous devons entamer les lacets dans une obscurité presque complète. Pas moyen de retourner, il faut avancer . Koy , le chauffeur me propose de prendre sa grosse lampe de poche et d’éclairer la route devant la voiture pour qu’ il voit les trous et les bords de la route. La nuit noire nous empêche de voir le manque de parapet et le ravin qui longe la route. Heureusement. Je préfère ne pas réaliser le danger. Je n’ai pas l’habitude de parler à mon ange gardien mais là je convoque tous ceux des voyageurs et…. nous continuons.
Je ne me serais jamais imaginée devoir faire un tel voyage avec pour toute lumière une lampe de poche. C’est hallucinant !
23 heures 20 retour aux Gonaïves. Merci.  Merci,  merci.

Lundi 27 juin 2011

4 heures du matin retour  port au prince et réparations !